Kryptos une sculpture créée par Jim Sanborn

Kryptos une sculpture créée par Jim Sanborn

Kryptos une sculpture créée par Jim Sanborn

Kryptos une sculpture créée par Jim Sanborn

Depuis 1990, Kryptos est exposée dans l’enceinte du quartier général de la CIA à Langley-Virginie. Depuis son avènement,  Kryptos fait l’objet de plusieurs débats à cause des messages codés. 

kryptos.jpg

L’histoire de cette sculpture

Jim Sanborn, le sculpteur, est aidé par le cryptographe Edward M. Scheidt, un ancien de la CIA, pour réaliser la sculpture énigmatique. Kryptos est le  fruit d’un concours organisé à l’occasion de l’inauguration du siège de la CIA en Virginie. Les amateurs d’énigmes semblaient satisfaits du choix de cette sculpture pleine de codes difficiles à déchiffrer. Un prix de 250.000 US$  a été décerné  à Jim Sanborn à cause de la particularité de son œuvre remplie de 4 énigmes dont seules les 3 ont été décodées grâce à un groupe de stagiaires de la NSA. Le terme grec kriptos  signifie en fait « cache » et constitue la 4ème énigme qui n’est pas encore décryptée.

sculpture.jpg

A un moment, à l’âge de 65 ans, Jim Sanborn  a révélé un indice pour aider les décrypteurs. Il a confié à New York Times que les 6 caractères sur 97, se trouvant  entre le 64ème et le 69ème signifient berlin. Cette série de caractères est NYPVTT. Les 91 caractères restants sont encore à décoder, et le travail semble encore alambiqué.

Le code de Kryptos

Le code est en morse sculptée sur les morceaux de granite. Le panneau 1 est constitué par deux sections chiffrées par le carré de Vigenère, tandis que le début du panneau 2 est codé par une transposition modulaire ligne/colonne. Le panneau 2 est constitué par 2 sections dont la 4ème reste non décodée.  Le code, dans son ensemble, est difficile à déchiffré car certains mots marquent des fautes d’orthographes. La 4ème énigme risque de rester sans réponse si le concepteur ne multiplie pas les indices à l’endroit  des intellectuels qui vont tenter leur chance.